Le Mir, trois-mâts russe, est annoncé à Sète mi-octobre

Le navire-école, long de 110 m n’était jamais venu en Île singulière. Il y restera cinq jours du 15 au 20 octobre.

Le Mir, trois-mâts russe de 109 m, est régulièrement invité à participer à Escale à Sète. Mais son programme de navigation n’a jamais permis, hélas, qu’il puisse faire un crochet par l’Île singulière. Idem pour l’édition de Pâques 2020, d’autant qu’à cette époque de l’année, le navire sera encore bloqué par les glaces dans son port d’attache de Saint-Pétersbourg.

Qu’à cela ne tienne. Le trois-mâts, accueillant quelque 140 cadets et une quarantaine d’officiers, a tenu à venir exprès en Île singulière entre les 15 et 20 octobre. « Il arrivera spécialement de Saint-Pétersbourg puis repartira dans le Nord de l’Europe », précise, tout heureux de cette arrivée, Wolfgang Idiri, le directeur d’Escale à Sète.

 

Il sera visitable

Le navire-école, en fonction des conditions météo, a promis de passer devant la ville toutes voiles dehors avant d’aller jusqu’au quai d’Alger après le départ (à 17 h) du paquebot de croisière le Pacific Princess (qui n’est plus celui de la Croisière s’amuse…) Durant cette escale de cinq jours, le Mir pourra être visité (*).

Une grande soirée d’accueil de l’équipage est annoncée pour le vendredi 18 au bar le Samary tout autant qu’une compétition de rames traditionnelles, dans le nouveau bassin avec Cettarames, à destination des cadets, la même après-midi. Une belle occasion en tout cas pour le public de profiter de ce superbe bateau à la coque blanche cernée de bleu et pour les organisateurs d’Escale de nouer de très solides liens pour un éventuel retour.

Le Kruzenshtern, deuxième plus grand quatre-mâts du monde. – PH. M.

Les grands navires russes : des habitués de Sète

Question grand bateau russe, à Sète, on s’y connaît. Le Sedov (plus grand quatre-mâts du monde avec ses 117,5 m) ou encore le Kruzenshtern (trois mètres de moins) ont été admirés durant Escale à Sète. Mais le Mir n’avait jamais pointé son bout-dehors dans la passe du port.

Le Sedov, plus grand quatre-mâts du monde. – PH. M.

(*) Les mercredis 16, vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 de 9 h 30 à 18 h. Tarifs : 5 € adultes, 3 € (4 à 15 ans). L’argent collecté par Escale servira à couvrir les frais d’accueil (droit de port, remorquage…)

Le Mir fait partie d’une série de cinq navires construits par les chantiers navals de Gdansk (Pologne). Il date de 1987. C’est le même navire que le Dar Mlodziezy (construit en 1981) venu pour Escale à Sète en 2016.

Les Pays-Bas, invités d’honneur d’Escale à Sète 2020

Après avoir tissé de nombreux contacts depuis 2010, nous accueillerons les Pays-Bas comme invités d’honneur de la prochaine édition d’Escale à Sète du 7 au 13 avril 2020.
Un village néerlandais animera le cœur du festival et deux prestigieux grands-voiliers néerlandais ont d’ores et déjà confirmé leur participation : le 3 mâts Oosterchelde et le brick Morgenster.
Ce projet a pu se réaliser grâce au soutien des villes Méditerranéennes de Castellon de la Plana, Port-Vendres et Agde, qui – aux côtés de Sète – ont permis de convaincre les grands-voiliers à franchir le détroit de Gibraltar.

Autour de notre association, la présence néerlandaise en 2020 a donc été officialisée ce week-end, aux Pays-Bas en présence des villes de Sète, Agde et Castellon de la Plana (Espagne).

Le voyage a débuté à Rotterdam, pour une rencontre avec les commandants à bord de l’Oosterchelde et une visite du Musée Maritime autour de « la coca de Mataró », un ex-voto exceptionnel retrouvé en Catalogne, constituant l’unique maquette de navire marchand de la seconde moitié du XVe siècle.
Ensuite, au festival maritime de Den Helder, en présence M. Koen Schuiling, maire de Den Helder, et de Mme Mariken Betsema, maire de la mer du Nord, nous avons signé les contrats avec deux des plus célèbres grands voiliers néerlandais : le trois-mâts Oosterschelde et la goélette brick Morgenster.

Notre délégation a également été interviewée par la presse maritime néerlandaise et a rencontré plusieurs participants intéressés dans l’espoir de partager leur culture maritime avec le public méditerranéen en 2020.

En fin de journée, le directeur de Sail Den Helder, Evert van den Broek, nous a invité au « dîner annuel des capitaines », qui s’est terminé par des concerts improvisés de musiciens néerlandais.

Cette visite a été particulièrement opportune pour l’association Escale à Sète qui a échangé avec des organisations de bateaux traditionnels, des propriétaires et des constructeurs de bateaux, des musiciens et d’autres organisateurs d’événements. Cette expérience a aussi renforcé les liens avec les villes méditerranéennes. La présence de la Maire de Castellon de la Plana a été particulièrement positive pour associer les fêtes maritimes de Castellon et de Sète.

Cette première rencontre aux Pays-Bas qui lance les éditions 2020 des festivals maritimes de Sète et de Castellon, a été organisée par Karen Meirik, organisatrice d’événements maritimes expérimentée travaillant actuellement pour le musée maritime de Rotterdam. Elle coordonnera, avec le soutien de Thédo Fruithof (éminente « figure » du patrimoine maritime européen), le projet néerlandais pour Escale à Sète 2020.

Jérôme Fromageau a rejoint l’équipage !

Monsieur Jérôme Fromageau est le délégué au patrimoine pour la Commission Nationale Française de l’UNESCO, qui a attribué son patronage à l’édition 2018 d’Escale à Sète.
Après avoir participé à notre dernière édition, Jérôme Fromageau a rejoint l’équipage Escale à Sète 2020 ! Il accompagne depuis plusieurs mois notre association, aux côtés de nos partenaires et de nos mécènes, pour améliorer nos pratiques de sauvegarde du patrimoine au travers de projets passionnants. Immense merci à vous !

Bilan « Escale à Sète 2018 »

La conférence de presse « Bilan Escale à Sète 2018 » le 7 novembre dernier à Sète, a permis de présenter pour la première fois, les indicateurs qualitatifs et quantitatifs de notre manifestation biennale.
En présence de nombreux journalistes, partenaires et mécènes, la Chambre de Commerce de l’Hérault a révélé les résultats exceptionnels du festival, sur les plans économiques et de fréquentation.
Jérôme Fromageau a également précisé, au nom de la Commission Nationale Française de l’UNESCO, les raisons de leur patronage et de leur soutien pour nos projets futurs…
Nous sommes déjà sur le pont pour préparer notre prochaine édition qui se déroulera du 7 au 13 avril 2020 !